Qui peut être apprenti ?

qui-peut-etre-apprenti_06

Votre cadre : le contrat de travail

• Le contrat d’apprentissage est un contrat qui peut être à durée déterminée ou indéterminée. Pour des salariés déjà en poste, il est possible de suspendre un CDI, dès lors que le contrat permet d’accéder à une qualification de niveau supérieur.
• Une période d’essai de 2 mois est prévue mais passé ce délai, toute démission de l’apprenti ou bien licenciement pour raison économique est impossible.
Pendant la durée du contrat, vous bénéficiez donc d’un salaire, de congés, de la Sécurité Sociale, de la retraite…
• Les mêmes droits et les mêmes devoirs que tout autre salarié de la structure qui vous emploie.
En règle générale, un apprenti possède les mêmes droits et doit observer les mêmes devoirs que tout autre salarié de la structure qui l’emploie.
Pour entrer en apprentissage, vous devez être apte physiquement. Une visite médicale est donc obligatoire en début de contrat.

Votre référent : le maître d’apprentissage

Un maître d’apprentissage est nommé par votre employeur au démarrage de votre contrat.
Il assure votre formation pratique et doit donc évaluer l’évolution de vos compétences afin que vos missions soient adaptées.
Un suivi entre l’apprenti et le maître d’apprentissage doit donc se mettre en place.

Votre formation : de la théorie à la pratique

Vous êtes un salarié qui effectue sa formation pendant ses heures de travail.
Cette formation se déroule soit dans un centre, soit pendant les périodes d’immersion pratique prévues par les textes régissant votre formation.
L’assiduité à ces périodes pédagogiques est nécessaire.
Un lien entre le centre de formation et le lieu de travail est mis en place afin que des bilans réguliers puissent être réalisés.
Les coûts de votre formation sont pris en charge par votre employeur.

Validée par un examen final

A l’issue de votre contrat, vous passerez les épreuves vous permettant d’obtenir un diplôme d’État.
Point important
En cas d’échec, votre contrat pourra être prolongé, à l’initiative de votre employeur, afin de vous permettre de repasser dans les meilleures conditions les épreuves finales.

Les aides auxquelles vous avez droit

• L’Aide forfaitaire du Conseil Régional
Pour vous dédommager des frais que vous engagez en déplacements et repas, afin de suivre les cours. Elle vous est versée trimestriellement par le CFA ADAMSS au regard de votre assiduité.

• Le Chéquier équipement
Aide forfaitaire du Conseil régional qui vous attribue 200 euros par année scolaire. Inscription pour demande de dossier sur le site internet de la région.

• Le fonds de solidarité des apprentis
En cas de difficulté financière pour faire face à des besoins exceptionnels qui pourraient remettre en cause votre parcours, vous pouvez solliciter le CFA Adamss pour obtenir une aide d’urgence.

Cette aide peut concerner :

  • Les soins non pris en charge par la sécurité sociale
  • L’aide au logement après exclusion du foyer familial ou suite à un accident domestique
  • La prise en charge d’une partie des frais de restauration suite à une situation d’endettement

• La carte “étudiant des métiers” (tarifs préférentiels).